Créer un podcast : les étapes et le matériel nécessaire

Comment créer un podcast et le diffuser sur Internet ? Rien de plus facile ! (ou presque) Il vous suffit d’avoir les bonnes bases, choisir un sujet et une cible, le matériel adapté et vous occuper de la diffusion par la suite. Voici donc quelques étapes pour la création, la mise en place et la promotion de votre podcast.

 

matériel de création d'un podcast

 

Choisir votre thème et votre niche

Vous avez sûrement une idée précise des sujets qui vous tiennent à cœur, mais pour les traiter dans des podcasts, il vous faut une organisation bien affinée. Pensez donc à organiser chronologiquement vos diffusions puis à vous inspirer d’autres podcasteurs. Lorsque vous aurez défini le sujet qui vous passionne assez pour en faire une émission (si vous avez l’impression de travailler ce n’est pas ça, réessayez !), il vous restera à choisir le format de votre émission (interview, discussion, critique de film, de musique ou de livre, séquence humoristique, etc.), et à définir sa durée et sa fréquence de diffusion.

Quant au public à cibler, le monde du podcast ne connaît en principe aucune règle, car vous pouvez rendre votre émission aussi vaste que ciblée en fonction de vos aptitudes à fidéliser vos auditeurs. En fonction de votre façon de penser et de vous affirmer ainsi que de vos connaissances, l’essentiel est de déterminer l’audience avec qui vous êtes à l’aise. Si certains podcasteurs visent un public jeune, d’autres ont plus de succès pour s’adresser aux plus âgés. Tout dépend de votre capacité à attirer l’attention du public et à entretenir cette relation au fur et à mesure de vos diffusions et de vos futurs sujets.

Dans tous les cas, étant donné que ce type de diffusion est énormément répandu depuis quelques années déjà, il est clair que vous avez des millions de « concurrents ». Pour vous démarquer des autres, veillez donc à ce que votre émission soit unique et attrayante et laissez la passion parler.

 

De quoi avez-vous besoin pour réaliser votre podcast ?

En plus de déterminer vos sujets et votre public cible, vous aurez besoin de matériels d’enregistrement, de mixage et de diffusion adaptés. Il va sans dire que vous devez déjà avoir un blog ou un site internet où vous allez mettre vos podcasts pour qu’ils soient téléchargeables ou lisibles par les internautes.
Concrètement, voici ce qu’il vous faut pour démarrer :

  1. Un site internet, un blog ou une plateforme avec la liste de vos épisodes (liens RSS 2) ;
  2. Un micro et un logiciel d’enregistrement (+ logiciel de mixage au cas où) ;
  3. Un lien RSS 2 qui redirigera les internautes vers votre épisode (téléchargement ou lecture) ;
  4. Un player pour une lecture immédiate du fichier lorsque l’auditeur ne dispose pas de lecteur de flux RSS.

Et si vous pensez qu’il vous faut du matériel ultra sophistiqué pour réaliser votre podcast, vous vous trompez. Pour réaliser une vidéo par exemple, vous pouvez très facilement créer un podcast amateur avec votre téléphone portable ou votre vieux caméscope. Mais tout dépend de votre objectif : devenir un podcasteur professionnel et augmenter vos revenus ou rester un amateur qui veut uniquement partager ses émissions pour le plaisir. Le matériel dépend également du format d’émission que vous voulez créer, notamment un fichier audio ou vidéo. Dans tous les cas, vous devez minutieusement choisir votre micro pour obtenir un résultat de qualité, sans bruits gênants ni parasites audio. Pour un meilleur rendu sonore, il y a par exemple les micro casques USB pour démarrer.

Une fois le micro choisi, il vous suffit de vous équiper d’un logiciel d’enregistrement. Skype ou Gtalk sont notamment les moyens les plus faciles pour vous enregistrer en vidéo ou en audio, mais vous aurez besoin d’un logiciel d’enregistrement de conversation tel que HotRecorder, MX Skype Recorder, Wire Tap Pro ou encore Powergramo. Certains sont gratuits, d’autres non, mais assurez-vous toujours que le modèle choisi soit compatible avec votre ordinateur (Windows / Mac) et qu’il propose le fichier que vous souhaitez (MP3, OGG, WMA, APE et WAV…).

Par ailleurs, un logiciel de mixage peut vous être utile pour pimenter un peu votre émission avec par exemple une musique d’intro ou d’extro, un discours de présentation ou de conclusion, etc. Cela vous permettra en même temps de supprimer les bruits qui gênent l’écoute de votre voix au cas où. Faites toutefois attention aux droits d’auteur sur les morceaux de musique que vous utilisez. Pour éviter tout risque de poursuite judiciaire, utilisez des sons sous licence Creative Commons ou ceux que certains sites spécialisés comme Podsafeaudio proposent gratuitement.

 

Le choix de la création d’un site dédié

Même si cela reste optionnel, la plupart des podcasteurs créent leur propre site afin d’avoir un lieu pour relayer les nouveaux épisodes et informer les auditeurs de l’actualité du podcast. S’il existe de nombreuses solutions gratuites (Overblog, Wix, ect), il est toujours préférable d’avoir complètement la main sur le site, l’achat d’un nom de domaine et d’un hébergement devient donc un passage quasiment obligé. Comptez (à l’année) une dizaine d’euros pour l’achat du nom de domaine en .fr ou .com lié à votre podcast et environ 40 euros pour un hébergement mutualisé (OVH).

Vient ensuite la création du site en lui-même. Si cette étape peut à priori sembler insurmontable sans connaissances techniques, l’utilisation de WordPress devrait limiter les obstacles.

Tutoriel de l’installation de WordPress pas à pas : https://codex.wordpress.org/fr:Installer_WordPress

Prise en main de WordPress : https://codex.wordpress.org/fr:Premiers_pas_avec_WordPress

De nombreux thèmes sont mis à disposition gratuitement par la communauté WordPress. Si aucun ne vous convient ou et que vous êtes prêts à investir une quarantaine d’euros dans un thème « premium », vous deviez trouver votre bonheur sur ThemeForest (attention, la plupart des thèmes nécessitent de nouveaux réglages et ajustements).

 

 

Une fois que tout est prêt, il est temps de vous lancer !

Passons maintenant aux choses sérieuses. Pour obtenir un résultat impeccable, prenez le temps (une fois de plus) de tester tous les logiciels, le micro, la vidéo (pour un vidéocast) et assurez-vous que l’enregistreur vous fournisse le fichier voulu. Ensuite, vos notes à portée de main, assurez-vous d’être le plus naturel possible dans votre émission. Cela peut paraître évident, mais pour être plus crédible, listez toutes vos répliques organisées chronologiquement tout au long de chaque épisode, et notez tous vos textes de présentation, de transition et de conclusion. Et le plus important : amusez-vous !

Pour l’enregistrement, un fichier MP3 avec un débit de 128Kbps fait l’affaire, mais montez à 192Kbps si vous intégrez de la musique. N’oubliez pas de sauvegarder le fichier original avant d’y apporter des modifications avec l’éditeur audio. Effacez ensuite les parasites, les blancs inutiles et organisez l’insertion des génériques de début et de fin.

Après l’enregistrement, il vous reste à effectuer toutes les identifications utiles : nom de l’artiste avec l’album et l’illustration pour un partage de musique par exemple, nom et date du podcast et du fichier MP3, etc. Et n’oubliez pas une chose : soyez toujours clair et concis afin que votre public cible identifie facilement vos émissions.

 

Mettre en ligne votre podcast

La publication de votre podcast est l’une des étapes les plus importantes, car cela représente tout votre objectif de partage. Pour le rendre disponible sur votre blog, vous avez besoin de créer un flux RSS standard compatible à la version 2.0 actuelle. Le moyen le plus simple pour le créer est d’utiliser des services RSS spécialisés comme Feedburner et d’avoir une plateforme de stockage en Cloud.

Pour une prestation de diffusion complète avec automatisation de la syndication de contenu, utilisez les services de type Podcloud (gratuit), Castmate (payant), Djpod (payant) ou Libsyn (payant) Ces derniers vous permettront de mettre en avant votre flux RSS à chaque nouvel épisode afin que l’agrégateur de flux RSS de votre cible le retrouve facilement. Il vous suffit ensuite de mettre le flux RSS de votre émission en ligne. Et pour assurer la bonne diffusion de votre émission, publiez-la sur iTunes et YouTube en veillant à ce que les liens de téléchargement soient bien mis en évidence.

 

Promotion du podcast

Une fois le podcast en ligne, vous aurez divers moyens d’en assurer la promotion :

  • l’inscription sur des annuaires ou plateformes, citons entre autres, iTunes, PodcastDirectory
  • le bouche à oreille, vos proches peuvent être vos meilleurs ambassadeurs, n’hésitez à leur parler du projet et à en détailler les aspects
  • les réseaux sociaux, souvent complémentaires à un site, ils permettent de diffuser plus largement les émissions, d’interagir avec d’autres passionnés, mais également de maintenir un contact direct avec tous les auditeurs ou curieux
  • les articles invités chez les blogueurs de la thématique, les blogueurs sont généralement ouverts aux échanges et vous laisserons très certainement une tribune pour peu que vous en manifestiez l’intérêt que vous ayez des
  • les sites communautaires et/ou forums sur lesquels vous intervenez régulièrement, vous disposez de profils et signatures, faites-en usage judicieusement et dans le respect de la netiquette en place.

 

Dernière étape : la monétisation

Bien que la monétisation ne soit pas toujours une fin en soi, une petite source de revenus en plus n’est jamais inopportune. Mais pour que ça marche, assurez-vous que votre émission soit populaire et que vous ayez convaincu un certain nombre de personnes pour consulter toutes vos (futures) publications. Pour ce qui est des techniques, vous pouvez vendre de la publicité durant les épisodes ou faire payer un coût d’abonnement mensuel à votre public. Vous pouvez également facturer chaque consultation ou téléchargement de votre émission.

À ces modèles souvent contraignants pour des auditeurs viennent se greffer des possibilités plus traditionnelles :

  • l’installation d’un module de don Paypal, si cette solution est aisée à mettre en place elle reste moyennement satisfaisante en raison du montant élevé des commissions (3,4% du montant du don + un montant fixe de 0,25€)
  • l’inscription sur une plateforme de financement des artistes comme Patreon ou Tipeee qui permettent au auditeurs d’effectuer des dons selon plusieurs critères et paliers

Pour plus de transparence n’hésitez pas à afficher un compteur indiquant le niveau de financement (sur Patreon ou Tipeee cela sera fait automatiquement), et éventuellement le détail des sommes réinvesties. Les auditeurs peuvent avoir du mal à visualiser le coût de la création d’un podcast, en dehors de l’investissement personnel sur la préparation,  l’enregistrement et le montage.

 

Il semblerait qu’il ne vous reste plus qu’à vous lancer, n’oubliez pas d’y prendre plaisir c’est un point essentiel de la réussite !